L'endroit où quelques fous se rassemblent parfois. Sinoc ou Sinoque, votre venue est attendue .. !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Spéculos - élucubrations chroniques d'un jeune biscuit

Aller en bas 
AuteurMessage
Speculos

Speculos

Messages : 27
Date d'inscription : 27/08/2012

Spéculos - élucubrations chroniques d'un jeune biscuit  Empty
MessageSujet: Spéculos - élucubrations chroniques d'un jeune biscuit    Spéculos - élucubrations chroniques d'un jeune biscuit  EmptyLun 27 Aoû - 21:36

Sur les conseils d'Enora de Villefort, le Spendiari fit halte chez un groupe de Mainestrels.
Il avait, de son côté, monter une mouvance politique, il était parfois idiot, mais pas au point de ne pas comprendre que l'union était un vecteur de force parfaitement intéressant.


Citation :
Une troupe de personnes, engagées et motivées par un objectif commun, celui de s'investir pour le Maine, sans aucune considération des opinions personnelles de chacun. Des gens qui jouent à surmonter les conflits qui peuvent les opposer pour s'enrichir mutuellement. Musiciens, prosateurs ou bien même jardiniers, peu importe le champ de compétence de chacun, seul la personnalité fait un Mainestrel.

A la lecture des préceptes prônés par les Mainestrels, le Speculos ne put que constater les similitudes marquantes avec sa définition du libre penseur.
La tête du Speculos, orné d'yeux cyans et de quelques mèches rebelles pointa allègrement son nez avant de se présenter.


Bonjour,

"jeune" Manceau de mon état, j'apprécie ma ville ainsi que mon Comté.
Jusque là je pense que je ne fais pas franchement dans l'originalité, quel intérêt d'être original me direz-vous, quand tout le monde tente de l'être à sa manière, bref ...

Et de se reconcentrer afin de finir une phrase construite et cohérente après trop d'heures passées en taverne.

La mouvance des Libres Penseurs Mainois prône une politique en de très nombreux points similaire à la votre, et en de très nombreux points différente de celle menée actuellement par le parti au pouvoir.
Aussi, messires et mesdames, je vous demande si la venue d'un jeune Manceau, appréciant ville et Comté (et en plus je radote ...) vous intéresse.

Je me permets d'attirer votre attention sur un point. Ce choix de vous rejoindre n'est pas un choix par défaut. Un choix motivé d'une part, par la présence de personnes que j'apprécie pour leurs compétences, et d'autre part, motivé par vos préceptes. "S'investir pour le Maine".
Dans cette optique je souhaite m'investir avec vous pour mon Comté, comme je le fais d'ores et déjà avec quelques unes des personnes présentes, mais pour Le Mans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deli

Deli

Messages : 4
Date d'inscription : 05/08/2012

Spéculos - élucubrations chroniques d'un jeune biscuit  Empty
MessageSujet: Re: Spéculos - élucubrations chroniques d'un jeune biscuit    Spéculos - élucubrations chroniques d'un jeune biscuit  EmptyLun 27 Aoû - 22:03

Un biscuit arrivé par ici, suivi de près par... Une Deli ! Elle pénètre le vestibule et offre un sourire à celui qu'elle reconnaît.

Bonjour sieur, ravie de vous voir ici... Je ne doute pas que vous saurez trouver icelieu l'esprit que vous cherchiez à faire émerger de la communauté il y a quelques jours.
Inclinant la tête.
Vous me connaissez déjà, évitons donc les présentations... Je pense que votre venue ici est davantage qu'un choix : une excellente décision. Toutefois ne présumez de rien.
Ecartant les bras, un air amusé au visage.
Je fais parti du pouvoir ducal en place, comme d'autres ici; que ce soit au niveau ducal ou municipal d'ailleurs. C'est donc la preuve que la politique rêvée n'est pas si loin que ça du pouvoir en place... Mais nous parlerons de ça bien plus à l'aise à l'intérieur, une fois que Théophraste vous aura donner les clefs. Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Speculos

Speculos

Messages : 27
Date d'inscription : 27/08/2012

Spéculos - élucubrations chroniques d'un jeune biscuit  Empty
MessageSujet: Re: Spéculos - élucubrations chroniques d'un jeune biscuit    Spéculos - élucubrations chroniques d'un jeune biscuit  EmptyMer 29 Aoû - 21:57

Lève les yeux vers une charmante créature. Déjà croisée certes, une conversation intéressante qui plus est. La moue, légère, s'installe sur les lèvres du biscuit, craquant sobrement de ses yeux cyans.

Bonjour.
Souhaitons-le oui, il me semble que ça soit effectivement le cas.

Sourit légèrement, appréciant le caractère franchouillard de l'interlocutrice.

Je connais suffisamment d'âmes contraintes à rester coincées entre quatre planches de sapins ad vitam aeternam pour me permettre de présumer de quoique ce soit. Je m'aime un peu trop. J'aime également le lopin de terre qui m'a vu naître et il se trouve que ce lopin se trouve en plein Comté du Maine.
Et, malheureusement, de ce que je peux voir, les idées qui animent le pouvoir en place et le parti régnant n'ont pour moi rien d'une politique rêvée. Mais nous sommes effectivement là pour y remédier.

L'air légèrement plus sérieux que ses allusions natales.

J'attends avec vous charmante CaC.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T..o

T..o

Messages : 131
Date d'inscription : 24/05/2012

Spéculos - élucubrations chroniques d'un jeune biscuit  Empty
MessageSujet: Re: Spéculos - élucubrations chroniques d'un jeune biscuit    Spéculos - élucubrations chroniques d'un jeune biscuit  EmptyVen 31 Aoû - 16:28

L'homme arrive finalement. La mine un brin sombre, les responsabilités finissaient par lui peser et il était difficile de s'en dépatouiller même si cette pause infortunée fut paradoxalement la bienvenue. Un soupir en entrant, un peu trop sonore. Il découvre Deli en discussion avec cet homme qu'il avait déjà vu en place publique lorsque la force qui le poussait s'échinait à lui faire jouer autant le rôle ingrat de la critique acerbe que celui bien plus jouissif du saltimbanque désintéressé, s'amusant alors d'un rien, de quelques taches de rousseurs posées ça et là.

Les tâches de rousseur avaient alors depuis longtemps été ôté à sa vue. La force de la politique avait été plus forte qu'une amitié aussi forte qu'insaisissable. Il n'allait pas spécialement bien alors, et le visage de cet homme lui inspirait nostalgiquement celui de pitreries passées qu'il espérait rejouer encore et encore en sachant très bien au fond de lui que c'en était peut-être fini pour lui... du moins tant qu'il était seul. Il quitte alors ses pensées pour laisser son regard scruter l'homme qui lui fait face. Ses yeux examinent alors tout de la qualité de ses mains aux plis des commissures de ses lèvres, y cherchant un indice sur son lettrisme, sur ses aspirations, sur son éloquence...

Bonjour Sieur.
Ravi de vous revoir, icelieu.

Je suis Théophraste-Aurélien de Reikrigen. Puis-je vous aider en quoique ce soit ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://a-brule-pourpoint.bbactif.com
Speculos

Speculos

Messages : 27
Date d'inscription : 27/08/2012

Spéculos - élucubrations chroniques d'un jeune biscuit  Empty
MessageSujet: Re: Spéculos - élucubrations chroniques d'un jeune biscuit    Spéculos - élucubrations chroniques d'un jeune biscuit  EmptySam 1 Sep - 15:40

La porte s'ouvre, le nez du Spéculos se détourne avec lenteur vers l'entrant. Un entrant soupirant, visiblement las de quelques amuses bouches Castelains.
Frais comme la Sarthe, le biscuit laisse ses yeux vifs guider le fond de sa pensée.
Il se souvient de l'avoir rencontré, un jour, en gargote, le contexte est flou, la conversation également. Il se souvient simplement d'un homme qui avait prit la peine de s'inquiéter avec simplicité de quelques tâches éparses sur un peau royale. Le souvenir tonitruant étire ses lèvres fines jusqu'à la sympathie des traits.

La main se tend et ses yeux cyans plongent dans la délicate torpeur d'une conservation apaisée autour d'un feu de bois, de quelques verres et de bons mots.


Bonjour Messire de Reikrigen.
Je suis Spendiari Culos, nous nous sommes déjà rencontrés il me semble, un autre temps, un autre endroit, ...

Que sait-il de lui? Peu de chose finalement, qu'il est Maire de Laval, car il lit l'AAP, qu'ils partage des valeurs, car il a lu quelques textes sur ce parti, qu'il semble intégre, puisque Madame de Villefort lui a recommandé. Il s'en ferait cependant une opinion bien personnelle, même si les premiers éléments étaient plutôt positifs.

M'aider je ne sais pas vraiment Messire.
Souhaitant m'investir pour le Maine, le chemin le plus direct et le plus droit qu'il m'ait été conseillé de suivre semble trouver son commencement derrière ces murs.

Ouvre délicatement les bras, laissant apparaitre quelques cicatrices sur la paume des mains.

Si cela est vrai. Sachez que je serai honoré de me joindre à votre mouvance politique. J'avais moi-même débuté la création d'un parti, un parti dont l'idéal était excessivement proche du vôtre. Ma vie citadine et politique est courte, je ne vous le cacherai pas, cependant j'ai rapidement compris que l'union permettait la force.

Surtout face à un adversaire qui excerce l'exact inverse de ma vision de la politique, du pouvoir, et du Règne plus globalement.

Lève l'index droit avec vigueur.

Je ne veux pas jouer à la politique des copains pratiquée par l'adverse. Cela me débecte. J'ai toujours eu beaucoup de respect pour mes collaborateurs, mais je les respecte davantage pour leurs compétences que parce qu'ils viennent boire quelques cervoises avec mon foie, le soir, en taverne.
Je souhaite une méritocratie, évidemment le travail créé des amitiées, évidemment la collaboration créée des liens. Mais celles-ci, ceux-ci, ne doivent jamais outrepasser les bienfaits du mérite, du travail et de l'aboutissement de projet portées à bout de bras et à la sueur du front.

L'index se baisse, avec autant de sensualité que de brutalité lorsqu'il s'est levé.

Pour finir sur une note apolitique et je l'espère plus cordiale malgré tout, je suis Manceau, depuis peu de temps il faut bien l'avouer, membre d'un conseil municipal qui m'a chaleureusement acceuilli. Mon pêché mignon : le Ramponneau.
Joueur le biscuit.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T..o

T..o

Messages : 131
Date d'inscription : 24/05/2012

Spéculos - élucubrations chroniques d'un jeune biscuit  Empty
MessageSujet: Re: Spéculos - élucubrations chroniques d'un jeune biscuit    Spéculos - élucubrations chroniques d'un jeune biscuit  EmptyMer 5 Sep - 14:46

Le temps presse, il est sur milles sujets à la fois. Le regard vif témoigne de son écoute du jeune homme, puis il se pose dans son regard et le fixe.

Inutile de tergiverser plus longtemps, je sens votre motivation, votre talent, vous m'aviez tapé dans l'oeil la première fois et depuis lors deux personnes que je tiens en plus haute estime m'ont parlé de vous.

Suivez moi, je vais vous amener aux autres.

Vous tombez à pic car j'espère faire commencer les discussion sérieuses dès demain.


Il sourit à l'homme puis l'emmène à une autre salle où une jeune femme attend elle aussi. Il lui sourit de manière rassurante, puis lui souffle.

Allons y Manon, c'est par la...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://a-brule-pourpoint.bbactif.com
Contenu sponsorisé




Spéculos - élucubrations chroniques d'un jeune biscuit  Empty
MessageSujet: Re: Spéculos - élucubrations chroniques d'un jeune biscuit    Spéculos - élucubrations chroniques d'un jeune biscuit  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Spéculos - élucubrations chroniques d'un jeune biscuit
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Que pensez-vous de cette intervention de Levaillant Louis Jeune au Nouvelliste
» Les Chroniques de krondor
» Janvier 96 - La jeune femme qui ne ... - Londres - Rab'
» Iceberg [...ou les chroniques de Bobby Drake] (Fiche terminée)
» Jeunes defenseur de talent rechercher vs 1st pick NJ + le jeune def J.Ringuette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Siphonnés du Bocal :: L'entrée :: Le Vestibule-
Sauter vers: